Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/ohlesbeasp/cdm/wp-content/plugins/gravityformszapier/zapier.php on line 851

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/ohlesbeasp/cdm/wp-content/plugins/gravityformszapier/zapier.php on line 901
Mémoire de papierLes tribulations d'un fonds d’archives familial yéménite du xxe siècle – Collège de Méditerranée

Mémoire de papier
Les tribulations d’un fonds d’archives familial yéménite du xxe siècle

71 min.

Conférence du 12 février 2020
Coco Velten

En savoir +

En 2009, une salle de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence (CNRS) accueillait quelques dizaines de milliers de documents d’archives yéménites pour leur offrir un ultime abri, après un siècle de pérégrinations.

Correspondances et télégrammes, brouillons de discours et d’ouvrages, coupures de presse, listes, agendas, carnets personnels et photos multiples ont été amassés et rassemblés par un homme, Ahmad Nu’mân, né en 1909 dans un village montagneux du Yémen, et mort en 1996 à Genève après des années d’exil. Un jour, ces documents ont été rangés et classés, de manière à défier le temps, à « faire trace », et sont devenus des archives destinées à ceux qui chercheraient à comprendre ce qui s’est joué autour de l’homme et ses multiples activités. Fondateur de la première école moderne du Yémen dans les années 1930, Ahmad Nu’mân est devenu un militant de la réforme culturelle de son pays. Il a connu plusieurs fois la prison et l’exil, à Aden, au Caire, à Beyrouth ou Djedda, mais c’est aussi un homme d’Etat, dont la mémoire a été saluée par des funérailles nationales.

Si ses archives ne se trouvent pas aux Archives nationales yéménites, mais à des milliers de kilomètres de là, ce n’est pas un hasard. Elles ont une histoire particulière à faire valoir, à distinguer du récit national, et leur retour d’exil comporte des risques quant à leurs usages et leur préservation qui sont aujourd’hui d’autant plus grands que le pays est depuis plusieurs années ravagé par la guerre.

Juliette Honvault, chercheur en Histoire au CNRS, est en charge de les rendre numériquement accessible aux historiens yéménites, entourée d’archivistes et des descendants d’Ahmad Nu’mân. Elle fait part de ce projet scientifique, politique et humain de restitution, et de la façon dont son regard d’historienne et de chercheur oriente ce travail, qui à son tour modifie ses objets et questionnements.


Introduction au Yémen contemporain
Atelier en amont de la conférence

 

État d’Arabie du sud admiré par les écrivains et les voyageurs à travers le monde tels que Voltaire ou Marco Polo, le Yémen a acquis l’image d’un pays interdit, inaccessible et fermé sur lui-même. Une réputation due a des politiques internes drastiques entremêlées à une lutte pour son indépendance à l’égard de puissances voisines ou européennes.

Afin de mieux préparer l’intervention de Juliette Honvault, cette rencontre « petit format », permettant un échange plus direct, se veut une introduction au Yémen contemporain.

Animé par Jamela Ouahhou (qui prépare une thèse d’histoire à Aix-Marseille Université), cet atelier ouvert à tous est suivi d’une collation.

  • Mercredi 12 février à 16h — Coco Velten, La Cantine
  • Accès libre — durée : 1h30
  • Inscription conseillée : acrp@deslivrescommedesidees.com

Ces conférences pourraient vous intéresser