28 mars 2019 • 19H
Centre social Mer et colline

Les babouches de l’explorateur. Explorations et stratégies du déguisement au Maroc (XIXe-XXe siècles)

Aurélia Dusserre
Aix-Marseille Université

Récits de voyage, livres d’aventures, littérature enfantine ont construit une image stéréotypée des explorateurs. Reconstruite a posteriori, celle-ci est bien souvent en décalage avec les réalités vécues lors des explorations. Au Maroc, le déguisement est une pratique généralisée de l’exploration mais, bien loin de l’exotisme, son usage relève de la nécessité de s’adapter à un terrain perçu comme étranger. Il est également un marqueur de l’espace et révèle, paradoxalement, la subjectivité des observateurs.

Parcours
Aurélia Dusserre

Aurélia Dusserre est maître de conférences en histoire contemporaine à Aix-Marseille Université et chercheuse à l’IREMAM (Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman).

Ses recherches portent sur le Maroc et l’Algérie pendant la période coloniale, notamment au travers des questions spatiales et des formes d’appropriation. Elle a notamment publié « Dans les pas du sultan. Quand la cartographie avance à tâtons » (Maroc, 1870-1880), in L. Dahkli, V. Lemire, « Etudier les mondes en liberté », 2016 ; « Delaye et la mise en images du Maroc colonial », in L. Américi ; X. Daumalin ; C. Regnard ; I. Renaudet,« La mosaïque des racines », 2014. Elle a également participé à la rédaction du Nouvel Atlas de l’histoire de France, éditions Autrement, 2016.